TÉLÉCHARGER QUILLS LA PLUME ET LE SANG

Tous les personnages sont profondément justes et aucune fausse note se ne dégage de cette harmonie d’ensemble, sauf peut-être le besoin d’inclure chez le personnage interprété par Michael Caine – un homme mauvais et hypocrite en tout points semblables aux monstres que le Marquis invente sur son papier- une situation un trop peu crédible, même dans le contexte de l’époque: Quoiqu’il en soit, même si le film se laisse regarder, l’intérêt reste moindre et le film s’enlise un peu dans le n’importe quoi. Écouter Au Clair de la Lune On a l’impression que le réalisateur s’interesse à des détails et oublie l’essentiel de son sujet initial. Bien qu’il y aie de nombreuse incohérence, le film n’en reste pas moins efficace et les dialogues son percutant ce qui nous tient en haleine durant tout le film. Il vous reste caractères. D’une part, il n’y a pas grand chose à sauver dans un récit qui se concentre sur le Marquis de Sade, en fin de vie, dans une histoire qui est largement romancée.

Nom: quills la plume et le sang
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 40.5 MBytes

Si le marquis de Sade est le personnage principal le film déborde largement du cadre historique comme les mamelons généreux du corset de Kate Winslet Il s’entoure pour cela d’un casting d’exception avec Kate Winslet, Joaquin Phoenix, Michael Caine et Geoffrey Rush tous magistral dans le rôle respectif. Le récit est plutôt convenu, mais le film est sympa. Suivre son activité 1 abonné Lire ses 41 critiques. A Life sur le site de Neil Schaeffer.

Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 3 critiques.

quills la plume et le sang

Suivre son activité Lire ses 56 critiques. Suivre son activité 40 abonnés Lire ses critiques. Suivre son activité Lire ses 10 critiques. Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 1 critiques.

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses critiques. Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 1 critiques. Suivre son activité 2 abonnés Lire ses critiques. Suivre son activité 11 abonnés Lire ses critiques.

Quills – la plume et le sang

Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 2 critiques. Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 critiques. Suivre son activité 5 abonnés Lire ses critiques. Suivre son activité Lire sa critique.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 41 critiques. Quills – la plume et le sang. Votre avis sur Quills – la plume et le sang?

QUILLS, LA PLUME ET LE SANG – Bande-annonce VF – Vidéo dailymotion

Trier par Critiques les plus utiles Critiques les plus récentes Par les membres ayant fait le plus de critiques Par les membres ayant le plus d’abonnés. Si le marquis de Sade est le personnage principal le pulme déborde largement lla cadre historique comme les mamelons généreux du corset de Kate Winslet Je disais donc que La réalisation s’échappe habilement de ce carcan et rejoint l’esprit des comédies italiennes à la manière d’un Pasolini par exemple, avec comme message entêtant la force de la création, littéraire en particulier.

Enfin il y a la grande performance de l’acteur Geoffrey Rush, splendide. FB facebook TW Tweet. Passionnée, érotique, sombre, violent voilà en quelques mots ce qui suffirait à décrire ce film. Philip Kaufman qui après nous avoir plkme les très excellent  » L’insoutenable légèreté de l’être » et « L’étoffe des héros » nous offre ici un livre plus qu’un film.

Il s’entoure pour cela d’un casting d’exception avec Kate Winslet, Joaquin Phoenix, Michael Caine et Geoffrey Rush tous magistral dans le rôle respectif.

Bien qu’il y aie de nombreuse incohérence, le film n’en reste pas sagn efficace et les dialogues son percutant ce qui nous tient en haleine durant tout le film. On pourrait même y voir De façon éloigné une transposition libre de « dialogue entre un prêtre et un moribond » a travers la pièce de Doug Wright.

Une oeuvre à découvrir ou redécouvrir!!!

Oeuvre cruelle mais sanng magnifique nous dévoilant l’histoire véridique du provoquant Marquis de Sade campé incroyable par Geoffrey Rush! La mise en scène est impresionnante, le casting prestigieux, entre autre Kate Winslet et Joaquin Phoenix ultra convaincants! Ce film est une réussite totale et reconstitue admirablement bien l’époque et donne une image très ambigue de celle-ci!

  TÉLÉCHARGER SARAGOSSA CHEB BILAL GRATUIT

Datant déjà deQuills est un film grandiose, tout simplement tout synonyme accepté. Tout d’abord un sujet: Enfin des acteurs à couper le souffle: Geoffrey Rush toujours aussi époustouflant accompagné de Joaquin et Kate légers et subtils mais aussi des pensionnaires étonnants d’insanité.

Un scénario finement ciselé, des thèmes universels, un manichéisme aboli, des personnages tranchant comme du verre, obsédés, attachants, répugnants, Attention, qu’on se le dise, ceci n’est pas biographie filmique de ce cher Marquis et si Quills pourrait être l’objet de certaines critiques, elles ne seront qujlls étalées ici.

Il est rare, de nos jours, de tomber sur un film présentant une telle harmonie – parfaite, complexe et oxymorique, de surcroît – mais aussi offrant sans rougir des scènes troublantes, sorte de dissection spirituelle sous toutes ses coutures âmes sensibles s’abstenir et, surtout, une fin péremptoire et sans équivoque.

Quelque part, j’ai envie de dire: Phillip Kaufman commence diablement à m’intéresser depuis son excellent remake des profanateurs de sépultures. Si le film ne respecte pas la vie de Sade, c’est pour mieux adapter sa pensée, pour mieux la fondre dans le monde qu’il décrit.

Oui, ce film contient là un certain esprit sadique, dans sa manière de corrompre toutes les formes de pouvoir. Le sade à l’écran est le personnage tel qu’il aurait probablement aimé se voir derrière une enveloppe libertine et aspirant à la corruption, une âme profondément humaine. Il est d’ailleurs très intéressant de voir les multiples messages qui sont glissés dans le récit de nombreux clichés, qui une fois pervertis prennent une saveur des plus délicieuses Alors, succombez, cher spectateur.

Laissez vous envahir par le plaisir d’entrer dans quelque chose de neuf, de chaud et de stimulant. Regardez par un trou de serrure combien la philosophie de Sade, si elle est décalée, peut se révéler instructive.

Tout choquant qu’il puisse sensé être, il me choquera en tout cas toujours moins que la vulgarité débile et sans aucun sens qu’on ne croise que trop souvent chez certains réalisateurs. Ici, Philip Kaufman offre une vue des dernières années de la vie du Marquis de Sade des plus pertinentes et il ne lésine pas sur les forces énergétiques et émotionnelles qui ,a sensées être libérées par les écrits terribles, novateurs et si révélateurs de son personnage historique.

Tous les personnages sont profondément justes et aucune fausse aang se ne dégage el cette harmonie d’ensemble, sauf peut-être le besoin d’inclure chez le personnage interprété par Sanv Caine – un homme mauvais et hypocrite en tout points semblables aux monstres que le Marquis invente sur son papier- une situation un trop peu crédible, même dans le contexte de l’époque: Mais dans l’ensemble, c’est un film que je recommande chaudement, à condition de ne pas avoir trop de préjugés à la base sur le sexe, évidemment Une évocation de Sade accessible et magnifié par l’interprétation du toujours trés bon Geoffrey Rush.

Kauffman arrive à transmettre aux spectateurs à travers ce film un pamphlet brillant sur la liberté d’expression.

Quills, la plume et le sang – DVD Zone 1 – Philip Kaufman – DVD Zone 1 – Achat & prix | fnac

Il y a bien quelques idées intéressantes sur la liberté d’expression, le caractère subversif de l’écriture, l’épanouissement de er dans l’adversité Mais pourquoi avoir autant surdramatisé cette tranche de vie sadienne? Kaufman présente un marquis outrancier, interprété par un Geoffrey Rush qui surjoue à mort, vociférant et quill des yeux à n’en plus finir.

L’intrigue, qui s’appuie d’abord sur des dialogues de qualité, devient au fil des minutes de plus en plus artificielle, sombrant dans un trip gothique et horrifique très hollywoodien, comme si la vie et la pensée de Sade ne suffisaient pas à nourrir un bon biopic En cherchant l’effet à tout prix, visuel et verbal, Kaufman a réalisé un film excessif et toc. On peut aussi s’agacer des libertés prises avec eh et rester circonspect face à la thèse de l’impuissance du marquis.

  TÉLÉCHARGER OPTICORE OPUS REALIZER GRATUITEMENT

On dirait un téléfilm. Réalisateur iconoclaste, abonné aux adaptations périlleuses le magnifique « Insoutenable légèreté de l’être »Phillip Kaufman ne convainc qu’à moitié avec cette adaptation théâtrale autour du divin Marquis.

quills la plume et le sang

La thématique est riche liberté d’expression contre totalitarisme d’état, affirmation des pulsions sexuelles comme forces libératrices, hypocrisie des morales, etcle choix du huis-clos dans l’asile de Charenton fonctionne plutôt bien, permettant de resserrer les enjeux et la problématique de la création Sade est d’avantage prisonnier de son écriture que de son cachot.

Quuills puissance libératrice et révolutionnaire de l’art est ainsi mise en écho à la nature obsessionnelle de l’artiste, littéralement aliéné à son désir de création. Pourtant, plusieurs choses ne fonctionnent pas dans l’adaptation cinématographique qu’en fait Kaufman.

quills la plume et le sang

Tout d’abord le choix d’un traitement proche de la comédie bouffonne. Comme si le cinéaste avait peur d’affronter l’origine théâtrale de son matériau et cherchait à faire plumd en créant une valse de mouvement des personnages, plumme l’intrigue, de la caméraun bouillonnement permanent qui finit par tourner à vide. De pulme, les personnages sont tous à la limite de la caricature: Rush en fait des tonnes dans la pitrerie, Winslet est adorable mais minaude un peu trop, Caine est hiératique – seul Phoenix apporte une qjills complexité à son personnage.

Du coup, aucun des personnages ne sort vraiment de son programme et le film devient une mécanique un peu vaine, pas inintéressante, mais comme excentrée, vidée de sa moelle. Avec un démarrage plutôt réussit, et un bon casting, le film a cependant du mal à tenir la route sur les deux heures. En effet, plus le compteur défilait, plus je me demandais quel était le pume motif du réalisateur là dedans?

Quoiqu’il en soit, même si le film se laisse regarder, l’intérêt reste moindre et le film s’enlise un peu dans le n’importe quoi. On a l’impression que le réalisateur s’interesse à des détails et oublie l’essentiel de son sujet initial. La fin est d’ailleurs particulièrement raté. Geoffrey Rush aura donné de sa personne pour ce rôle! À tel point que, maintenant, on ne voit aucun autre acteur dans le rôle du Marquis de Sade.

On adore suivre cette intrigue de condamnation pour atteintes à la pudeur et aux bonnes moeurs au travers d’écrits érotiques, et l’on découvre p,ume facette de Sade qui est peu enseignée à l’école Quelques scènes tirent leur épingle du jeu: Dommage que le rythme s’essouffle par moments, et que le prêtre finisse avec un retournement de situation finale qui est mal amené on ne voit pas trop d’où cela sort si précipitamment.

QuelquesFilms.com

Mais juste pour le meilleur rôle de Geoffrey Rush au moins le plus oséle film vaut le détour. J’ai trouvé ce film difficiled’une rare violence mais vraiment trés interressant. Sa qualité est due a beaucoup d’atoutsdeja les 3 acteurs principaux qui excellentmention spéciale a geoffrey Rush qui incarne sade avec une perfection impressionnante.

A partir de la vie de sade et des données historiques s’y rapportantce film mélange un certain nombre de choses et on pourrais en débattre a l’infini tant le contenu est riche en réflexion et en finesse scenaristique. La scène avec le « téléphone arabe » entre les murs est juste incroyable. Trés différent du film avec Auteuil qui relate moins un réciten tout cas les deux sont de bons films qui permettent une premiére approche enrichissante pour celui qui voudrait s’interresser a ce si curieux marquis de sade.

Ames sensibles s’abstenir peut-etre cependant en ce qui concerne « Quills ». Le récit est plutôt convenu, mais le film est sympa. Les meilleurs films de tous les temps.